Sélectionner une page

Interview de Françoise Cambayrac : Faut-il ôter les amalgames ou pas ?

Ces maladies étranges qui ont enfin une explication !  

J’ai 37 ans, 3 enfants, je suis professeur des écoles et j’ai dévoré votre ouvrage en quelques jours. Mon état de santé s’est dégradé peu à peu jusqu’à ce que je réalise que j’étais malade, et ma vie s’est arrêtée il y a 2 ans. Hypersomnie (je dois dormir 14 h par jour), grosse asthénie, fatigue musculaire, et douleurs articulaires, arythmie (extrasystoles ventriculaires en salves) douleurs intestinales, poussées d’herpès, mycoses à répétition, maladies ORL chroniques, troubles de la mémoire et du langage (confusion de mots, élocution à contretemps …)   Je suis trimballée de spécialistes en spécialistes depuis 2 ans sans résultats et je m’affaiblis de plus en plus. Sans réelle réponse du corps médical, je me documente pour trouver une explication, et c’est là que je suis tombée sur vos livres. Les témoignages m’ont beaucoup  parlé et ont résonné très fort en moi. Je vais donc explorer sérieusement cette piste et j’espère pouvoir enfin être soignée.  Marion novembre 2021

Je suis MCS et cette chimico-sensibilité ce syndrome n’est finalement pas si rare.

Je comprends mieux l’ensemble de mes problèmes de fatigue, candidoses, et symptômes MCS.
Je comprends mieux les tenants et les aboutissants des règlementations, et je constate avec tristesse les frustrations et malheurs des lanceurs d’alerte, (votre récit m’a fait pleurer plusieurs fois)
Je comprends aussi pourquoi certains dentistes ont été maltraitants avec moi.   J’ai de la chance d’avoir aussi trouvé un formidable médecin qui répond à toutes ces questions : Qu’est-ce que l’hypersensibilité chimique multiple ? Quelle dose de substance peut provoquer l’hypersensibilité ? Comment devient-on hypersensible à une substance ? Pourquoi développe-t-on une hypersensibilité chimique multiple ? Quels en sont les symptômes ? Comment vit-on avec cette maladie ?    Enfin j’ai trouvé la porte qui me fait reprendre espoir et voir la vie avec plus de légèreté ! Merci pour ce cadeau que vous nous faites. Merci au Dr Melet.  Merci à toutes ces personnes qui font ce qu’il faut avec sincérité… La voie s’éclaire, merci d’avoir ouvert le chemin, j’avance maintenant avec confiance.  Laïs novembre 2021

Fatigue et perte de mémoire après des soins dentaires.  

A 45 ans mes  plombages mis pendant l’adolescence arrivent en fin de vie, mes dents se cassent j’ai dû les faire dévitaliser pour mettre des couronnes. Depuis je ressens un état de fatigue chronique avec des pertes de mémoire, et je cherche mes mots. Vos écrits m’ont permis de comprendre.    La crise Covid a été une étape vers l’éveil de ma conscience sur nos soins médicaux et je me tourne de plus en plus vers une médecine plus douce et plus préventive. C’est une grande chance que j’ai eu de pouvoir lire vos 2 livres et tout de ce que vous dites, surtout concernant le récapitulatif sur ce qu’il faut faire et ne pas faire, y compris sur le comportement à adopter avec les enfants sur les sucreries est très éclairant.  Dominique septembre 21  

Je comprends mieux  pourquoi ma fatigue chronique et mes douleurs résistent à tout. 

On découvre dans vos livres que des soins dentaires peuvent nous rendre malade et que même les dentistes ne sont pas au courant !  Merci à vous,  formidables lanceurs d’alerte qui nous ouvrent les yeux en dévoilant les dessous des soins dentaires, qui conduisent à des graves problèmes de santé, comme pour moi une immense fatigue chronique qui m’assomme et des douleurs de grande intensité qui me pourrissent la vie. Françoise Cambayrac vous avez vécu ce que nous vivons, et le décrivez mille fois mieux que nous ne pourrions le faire. C’est formidable comme vous vous en êtes sortie et tout ce que vous avez fait après pour nous aider nous aussi ! Je vous suis reconnaissant d’avoir raconté tout cela aussi dans vos livres, très simplement, pour qu’on le revive avec vous. C’est très humain et drôle aussi parfois.   Pourtant c’est aussi un travail scientifique méthodique, très bien documenté, et pourtant facile à lire, que vous avez réalisé.   Vous faites parti de ceux qui sèment des petits cailloux blancs pour indiquer le sentier. Les éclaireuses et éclaireurs restent dans ce monde de petits poucets, un poil à gratter nécessaire… Issam, novembre 2021

 

Travail d’intérêt public qui devrait être enseigné en faculté de médecine.

Merci d’avoir eu le courage d’éditer ces livres. On va  payer très cher l’actuelle politique de l’autruche ! La crise sanitaire ne doit pas nous faire oublier d’autres problèmes de santé qui continuent d’œuvrer en coulisses, tel que celui de l’intoxication au mercure. Des milliers d’hommes et de femmes crient leurs souffrances sur les sites comme sur le vôtre, et ne sont pas entendus par les médecins qui n’ont pas les informations leur permettant d’appréhender la question.   La qualité des travaux de recherches et la manière adroite de les présenter font de ces 2 livres  un travail d’intérêt public qui devrait être enseigné dans toutes les écoles et facultés de médecine. Car le mercure fait des ravages dans notre société à l’insu de tous et le corps médical  ne sait rien.  La grande simplicité avec laquelle Françoise Cambayrac explique des concepts scientifiques complexes rend le livre abordable pour tout le monde.
Je dis à tous : lisez ce livre, vous en retirerez beaucoup. Il se dévore avec passion et donne des moyens concrets pratiques et pragmatiques pour ne pas commettre d’erreur.   Courrier de Guillaume à l’éditeur de Françoise Cambayrac octobre 2021 (Françoise Cambayrac édite ses livres elle-même)